De Au

Un Eté au Havre

Le 26 juin débute la cinquième édition d'Un Eté au Havre avec pour thématique, l'illusion !
Ajouter au calendrier

En 2021, la saison culturelle propose 20 oeuvres dans l'espace public, 4 parcours d'art dans la ville et 5 grandes expositions.

9 artistes et autant de visions de la ville

Cette année, Jean Blaise a donné les clés de la ville à 9 artistes pour qu’ils se jouent de nos certitudes à travers des œuvres ou des installations qui interpellent et interrogent. Chiki, Pierre Delavie, Arthur Gosse, 
Guillaumit, HeHe, Laura Kopf, Patrick Murphy, Antoine Schmitt, Fabio Viale, tous apporteront leur vision du  monde, de la ville, à travers des œuvres éphémères. Ces interventions dans l’espace public se complètent
de 5 grandes expositions :

  • Exposition personnelle de Fabio Viale dans un lieu emblématique du patrimoine havrais exceptionnellement ouvert pour l’occasion, dans le cadre du partenariat avec Groupe Partouche-Le Havre ;
  • Philippe De Gobert, Du merveilleux en architecture au conte photographique au MuMa, Musée d’Art moderne André Malraux, du 29 mai au 7 novembre 2021 ;
  • Théo Mercier, Nécrocéan au Portique, Centre régional d’art contemporain du Havre, du 26 juin au 26 septembre 2020 ;
  • EXHIBIT ! Quitter la gravité au Tetris, Salle de musiques actuelles, pour explorer la création  numérique dans le cadre d’une exposition collective en lien avec l’Espace multimédia Gantner (Belfort), du 26 juin au 5 septembre 2020 ;
  • Australie – Le Havre, l’intimité d’un lien, au Muséum d’histoire naturelle du Havre, du 5 juin au 7 novembre 2021.

Jouer avec les Havrais

« Pendant toute une année nous avions douté de tout et surtout de la réalité de notre propre monde. C’est pourquoi, en attendant l’apparition des nouvelles œuvres, la direction artistique de la manifestation a 
décidé de ne pas dévoiler la programmation et de jouer avec les Havrais », précise Jean BLAISE, directeur artistique.

Ainsi, à partir du 22 juin, les Havrais sont invités à parcourir la ville à la recherche de traces des œuvres qui seront progressivement installées dans l’espace public. Des indices seront diffusés via les réseaux sociaux (Ville du Havre, Communauté urbaine, Un Eté Au Havre), à eux de déceler le vrai du faux

www.uneteauhavre.fr